05.07.17

#FinTech : Portrait de Michael Goldman, PDG de MyMajorCompany et Tipeee - Maddyness

Lorsque leurs projets s'accomplissent, les porteurs de projets offrent une contrepartie, même symbolique, pour remercier les internautes ayant participé au financement. Sur toute la planète, des centaines de milliers d'idées ont été réalisées grâce à des sites participatifs. Plus qu'une simple major musicale, MyMajorCompany est d'abord une plateforme de crowdfunding. Sur MyMajorCompany, de multiples groupes de musique proposent leur projet aux internautes.

Grégoire : le premier grand succès de MyMajorCompany !

L’album de Grégoire est rapidement devenu un succès national. Le premier album de Grégoire paraît en 2008, entrainé par un titre très vite devenu un hit. C’est S. Barsikian, un des créateurs de MyMajorCompany, qui, en premier, a détecté les capacités de Grégoire et lui a présenté le label participatif, l'invitant à s’inscrire.

Musique, BD, monuments : des projets de tous types

90 000 euros ont été déboursés par les adhérents pour les projets de rénovation de monuments nationaux. La plateforme met en scène des artistes et des aventuriers humanistes qui sont tous à la recherche de mécènes. Il y a 4 ans, MyMajorCompany a ouvert les portes de son site de financement participatif à tous les genres de projets.

MyMajorCompany recense une vingtaine de salariés. Ils se répartissent entre le label de production musicale et les opérations de la plateforme internet. Offrir une chance aux créateurs de concrétiser leur passion et révéler des talents reste la philosophie de la plateforme. Des partenaires très connus parmi lesquels Dailymotion, BGE, AXA ou Spotify, aident la société dans l'essor de ses initiatives auprès des créateurs.

Si MyMajorCompany est à la base consacré à la création musicale, le label s'est ensuite engagé dans d'autres secteurs créatifs. La rencontre entre trois gourmands de musique, Goldman, Barsikian et Marciano, a lieu chez la major Bertelsmann MG. L'histoire de MyMajorCompany commence en 2007. Marciano, Barsikian et Goldman lancent Bamago en 2004, un label indépendant qui édite notamment certains singles de Yannick Noah.

La start-up Wistiki appartient aux réussites du site MyMajorCompany. La création et la mise en vente d'appareils connectés miniatures, communiquant avec une application, est la spécialité de la société Wistiki. La finalité du "wistiki" peut notamment être de remettre la main sur ses clés. Contrecoup de la vente d'une multitude de "wistikis", trois objets inédits conçus par le designer Philippe Starck sont commercialisés par la start-up, avec l'aide de MyMajorCompany.